Le Patrimoine Historique

Depuis l’Antiquité, l'enclave privilégié qu’occupe Fuengirola a attiré et emerveillé toutes les civilisations méditerranéennes qui arrivaient sur ces côtes.

Chacun de ces peuples: les Phéniciens, les Romains, les Arabes se sont installés ici, laissant des traces de leur culture que nous pouvons aujourd'hui apprécier à travers notre patrimoine historique.

Le Château Sohail


FERMÉ DU 9 AU 20 SEPTEMBRE EN RAISON DES ÉVÉNEMENTS MARENOSTRUM.

ADDRESSE: C/ Tartesos. 29640 Fuengirola (Málaga)
EMPLACEMENT

HORAIRE D'HIVER:
Le lundi est fermé (sauf lundi férié).
Du mardi au vendredi: 10:00 h - 14:00 h.
Samedis, dimanches et jours fériés: 10:00 h - 14:00 h // 15:30 h - 18:00 h.
HORAIRE D'ÉTÉ:
Le lundi est fermé (sauf lundi férié).
Du mardi au vendredi: 10:00 h - 14:00 h.
Week-ends et jours fériés sans spectacles Marenostrum: 10:00 h - 14:00 h // 18:30 - 21:30 h.
Week-ends et jours fériés avec spectacle Marenostrum: 10:00 h - 14:00 h.
Consultez l'agenda Marenostrum sur www.marenostrumfuengirola.com
Accès par le Parc Fluvial.
Fermé en cas d'événement à l'intérieur du Château et les jours 25 décembre, le 1er janvier, le 6 janvier.
TÉLÉPHONE: 663 996 727
EMAIL: dinamizadoracastillo@fuengirola.org

Le château de Sohail se trouve à l’embouchure même de la rivière Fuengirola, sur une petite colline isolée qui s'élève à 38 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les magnifiques conditions géographiques de ce lieu ont permis, depuis des temps anciens, le peuplement continu de ces rives par les Puniques et les Romanes.

Sur les ruines de ses colonies, une première enclave a été construite à l'époque du califat (Xe et XIe siècles), peut-être une tour crénelée, et plus tard le château. Des dégustations archéologiques réalisées il y a des années, montrent des vestiges romains et peut-être phéniciens (Ville de Suel). Plus tard, au XIIe siècle, les Almoravides ont construit une enceinte défensive de forme irrégulier. En 1485, le château est occupé par l'armée chrétienne.

À partir de ce moment, l’enceinte militaire entrera dans un processus inévitable de réadaptation de son architecture, par exemple, l’entrée coudée a été remplacée par une entrée directe, la suppression d'une de ses tours est pour la construction d'une plate-forme pour le replacement des canons, ou le réarrangement de l'angle sud-ouest de la muraille avec un mur, après son explosion par l’armée napoléonienne en pleine guerre d’indépendance.

Les travaux réalisés ces dernières années par l’École-atelier de la Mairie de Fuengirola ont permis la récupération du château de Sohail comme lieu de rencontre des habitants de la ville avec leur histoire et comme espace où il est possible de célébrer différents événements culturels comme le célèbre Festival de la Ville de Fuengirola ou le Marché Médiéval.

TÉLÉCHARGEZ LES AUDIOGUIDES ICI

ANDROID

IPHONE

Téléchargez les audioguides web_comp.

Le parc du site romain - Finca del Secretario


OUVERT

ADDRESSE: Av. Nuestro Padre Jesús Cautivo, 71. 29640 Fuengirola (Málaga)
EMPLACEMENT

HORAIRE DU PARC (OCTOBRE-AVRIL): Du lundi au dimanche: de 10:00 h - 22:00 h *.
HORAIRE DU PARC (MAI-SEPTEMBRE): Du lundi au dimanche: de 10:00 h - 24:00 h *.
* Horaire susceptible d'être modifié en raison de la situation épidémiologique découlant de la COVID-19.
HORAIRE DU CENTRE D'INTERPRÉTATION (DU 16 SEPTEMBRE AU 14 JUIN):
Du mardi au vendredi: 10:00 h - 14:00 h.
Samedis, dimanches et jours fériés: 10:00 h - 14:00 h // 15:30 h - 18:00 h.
HORAIRE DU CENTRE D'INTERPRÉTATION (DU 15 JUIN AU 15 SEPTEMBRE):
Du mardi au vendredi: 10:00 h - 14:00 h.
Samedis, dimanches et jours fériés: 10:00 h- 14:00 h // 19:00 h - 22:00 h.
Le lundi est fermé (sauf lundi férié). Également fermé le 25 décembre, le 1er janvier et le 6 janvier.
TÉLÉPHONE: 952 46 74 57
EMAIL: fincasecretario@fuengirola.org

Il s'agit d'un complexe archéologique dont la vie se développerait, selon les données que nous connaissons aujourd'hui,entre le Ier et le VIe siècle d.C. L’enclave tournerait autour d’une ville dont on ne connaît jusqu’à présent que des thermes. On y accédait par un escalier monumental qui conservait des restes de peintures pariétales et qui confluait dans une cour de distribution avec un portique (les bases de ses douze colonnes sont conservées) et pavé d'une mosaïque polychrome à motifs géométriques.

Parmi ses installations, il y avait deux fontaines, dont l'une en forme d'abside décorée d'une mosaïque délimitée par de coquillages, ainsi que deux piscines, dont l'une était recouverte de marbre et l'autre d'opus signinum, a côté d'une éventuelle latrine avec un sol en ce même matériau auquel était fixé un petit canal par lequel l'eau s'écoulait. L'espace chauffé comprenait quatre pièces, dont une avec deux bains, ainsi que deux fours entourés de murs pour fournir de la chaleur aux bains. Le complexe disposait également d'une piscine circulaire avec des sièges aux coins et un réservoir d'eau à partir duquel un canal a été construit pour amener l'eau au spa.

En ce qui concerne la partie industrielle de l'enclave, il convient de noter la présence d'une poterie composée de cinq fours à céramique, dont quatre, précisément le plus grand, avaient une chambre qui montrait un pilier central. À côté de ces fours, il y avait deux zones de décharges et une usine de salaison avec une batterie de huit bassins et deux pièces attenantes.

TÉLÉCHARGEZ LES AUDIGUIDES ICI

ANDROID

IPHONE

Site romain - Thermes de Torreblanca


ADDRESSE: Av. Torreblanca, s/n. 29640 Fuengirola (Málaga)
HORAIRE : Fermé pour restauration.

Le site romain des Termas de Torreblanca Torreblanca (IIe-VIe siècle après J.-C.) a été déclaré BIC en 2005 par décret de la Junta de Andalucía. La récente acquisition par la mairie de Fuengirola en 2017 (elle était auparavant une propriété privée) a permis d'effectuer des travaux de nettoyage et de conservation sur le site et celui-ci fait désormais partie du patrimoine archéologique de la ville.

La première étape dans la connaissance de cette enclave, dans les années quarante du XXe siècle, est marquée par la détection de divers "murs et contreforts" qui sont coupés par la route nationale 340. Quelques années plus tard, en 1961, l'espace archéologique, qui a déjà entrevu des éléments architecturaux appartenant à un thermes romain, est soumis à divers prélèvements qui mettent en danger son existence.

Ce n'est qu'en 1982 qu'il a été décidé d'entreprendre les premiers travaux de fouille et de recherche sur le site, qui se sont poursuivis avec une deuxième campagne en 1983.

Elle est composée de différentes installations appartenant à un complexe architectural (bâtiment thermal et saline) et à une nécropole. La chronologie de ces premières structures correspond aux thermes du IIe siècle après J.-C., bien qu'il y ait des indications qui laissent supposer une occupation antérieure, déjà au Ier siècle après J.-C. Elle est devenue plus tard une usine de salage et a été complétée par la production de teinture pourpre. Au 5e siècle, le site est devenu une nécropole, qui a perduré jusqu'à au moins un siècle plus tard.

Cortijo de Acevedo


ADDRESSE: Carretera de Cerros del Águila, s/n. A côté du parc du cimetière.
HORAIRE : Fermé pour restauration.

Cette villa est située sur une colline douce près de l'embouchure actuelle de la rivière Fuengirola, dont une partie est actuellement sous les fondations du parc moderne du cimetière municipal de Fuengirola. Les premières fouilles réalisées dans ce lieu ont eu lieu entre 1990 et 1991, liées à la construction du parc du cimetière de Fuengirola.

Les résultats montrent une première phase d'occupation du territoire, antérieure au changement d'époque, liée à la découverte de deux pièces de monnaie de Malacca et d'une autre de Tingis, toutes datant du 1er siècle avant J.-C. De même, un ensemble architectural appartenant à la partie urbaine d'une villa du Haut-Empire a été détecté, composé de plusieurs pièces appartenant à des bains (avec quelques piliers de suspension), décorées de mosaïques, de plusieurs bassins d'opus signinum et de pavements d'opus spicatum, ainsi que de quelques petits canaux. Plusieurs structures murales interprétées comme des salles de stockage et une nécropole ont également été mises au jour, d'où provient l'épigraphe d'une de ses habitantes au IIe siècle après J.-C., Aemilia Aemiliana Suelitana, ainsi qu'un petit trésor composé de plusieurs centaines de pièces de monnaie.